Alimentation et cancer : que savons-nous ?

Le cancer est un mal qui demeure préoccupant pour tous. Plusieurs facteurs peuvent engendrer son risque d’augmentation. Au nombre de ceux-ci, figure l’alimentation. Vous découvrirez les raisons dans cet article.

L’alcool

L’alcool accroît le risque de cancers de la cavité buccale, de l’œsophage, du rectum, du colon…En effet, une fois consommée, l’alcool se propage dans le sang, puis attaque la poitrine afin de se convertir en acétaldéhyde. Une fois transformée, ce dernier peut engendrer des cassures chromosomiques voire même des cassures sur les brins d’ADN. L’alcool peut aussi entraîner des inflammations, provoquer un changement du système oxydatif de même qu’une ramification métabolique. Tout ceci contribuant donc à l’évolution des lésions cancéreuses.

Les viandes rouges

Les viandes rouges comme les viandes de cheval, de porc, de chèvre, d’agneau, etc...sont également cancérogènes. En effet, les nitrites et nitrates qui supplémentent ces viandes réagissent sur les acides animés afin de produire des substances cancérogènes, les composés N-nitroso. L’hème, une molécule que l’on retrouve dans le sang a pour effet de produire en abondance ces substances .Cette molécule contient également du fer pouvant produire des substances toxiques. Ce qui implique donc pour conséquence un risque de propagation du cancer, plus spécialement du cancer colorectal.

Le sel

Le sel peut augmenter le risque de cancer chez l’Homme, surtout que l’on en mange de façon immodérée. Ceci se dénote à travers les dommages qu’elle cause à la muqueuse stomacale ce qui provoque par la suite des inflammations, qui vont favoriser les ulcères d’estomac. Aussi, la consommation excessive du sel peut faciliter la propagande fabrication de nitrosamine dans le sang. Cette substance étant une substance provocatrice de cancer chez l’Homme. C’est le cas des aliments comme le pain blanc, le popcorn à la micro-onde, le poisson salé, etc.